Le Big Brol est partenaire du festival de lectures théâtrales de Douzillac

logo L'Émoi des mots

Suivez l’actualité du festival

ÉDITION #5

21 - 23 juillet 2023

■ Après trois jours de montage et de répétitions, le festival a commencé le vendredi 21. Le public a assisté à une soirée dîner-spectacle « Chansons et Littérature Fantastiques ».

Ugo Broussot | Émilie Dussarat | Gaëlle Marie | Patrick Puech | Gilles Ruard

Photos © David De Sousa

■ Le samedi 22 juillet, au soir tombé, dans le jardin du château de Mauriac, conteuses et conteurs – comédiennes et comédiens chevronnés – ont lu de nombreux extraits du « Dracula » de Bram Stoker (dans une adaptation de Patric Nottret) et se sont donnés la réplique pour incarner les personnages du roman. Des illustrations inédites spécialement créées pour le festival et des photos ont été projetées par une moderne lanterne magique afin de rythmer le récit inquiétant du Prince des Ténèbres. Frissons garantis !

Émilie Dussarat | Vincent Grass | Gaëlle Marie | Gilles Ruard

Photos © Fréderic Jesson

■ Le festival s’est terminé le dimanche 23 par la première édition de la Fantastique Journée des Familles, qui a vu défiler dans les jardins plus de 200 petits et grands enfants qui ont profité des jeux, de l’atelier maquillage, et de la buvette ou ils ont trouvé de délicieuses crêpes et gâteaux. Des lectures de contes ont rythmé l’après midi.
Le spectacle « C’est toujours la faute du loup » par « Les 24 Compagnie » et « Mordre La Brume » a ravi les petits spectateurs, qui se sont ensuite trémoussés sur les bonnes ondes envoyées par le groupe « La Soupe au Trolls » qui a joyeusement clôturé ces trois fantastiques journées de Festival.

Lectures : Émilie Dussarat | Gaëlle Marie |Patrick Puech | Gilles Ruard

« Les 24 Compagnie » et « Mordre La Brume » : Jude Nayrat | Noémie Richard

Concert : « La Soupe aux Trolls»

 

 

Direction Artistique : Vincent Grass

Technique : Filip Lammer, assisté de Nathan Guerard et assisté de Nina Méry. Bruno Lagorce.

Un grand merci à tous les partenaires, et plus particulièrement aux propriétaires du château de Mauriac ainsi qu’aux bénévoles pour leur implication.